Happy End

Michaël Haneke / 2017

« Instantané d’une famille bourgeoise »

Résumé : « Tout autour le Monde et nous au milieu, aveugles. » Instantané d’une famille bourgeoise européenne.

Haneke, Haneke, Haneke… même un maitre ne réussit pas à tous les coups ! Le réalisateur autrichien tient son film à distance, montrant de loin les failles de chacun, esquissant le tableau général d’une famille de Calais… mais quel ennui scénaristique ! Il nous parle d’amour, ou du manque d’amour, dans une famille bourgeoise où les faux-semblants sont rois. Mais ça ne prend pas, on sent le discours peser, le scénario s’effilocher et le temps s’arrêter. Trop de choses effleurées pour si peu de résultats, si ce n’est un certain ennui.


Une réflexion sur “Happy End

  1. Déception totale, même en étant une fervente adepte de ce cinéaste. On regarde évoluer les personnages de cette grande famille bourgeoise (tous grands acteurs) sans empathie ni intérêt. Le film est d’un calme plat. La fillette, elle, est formidable, et la scène la plus touchante est l’échange de cette petite fille avec son grand père qui avoue avoir étouffé sa femme. La suite de « Amour » ? Les migrants à la fin du film arrivent un peu tard, inopportunément. Pourtant le film se passant à Calais, y avait il quelque chose à dire ?
    Peut être suis-je injuste, les films d’Hanecke se situant habituellement très très haut sur l’échelle de la qualité et de l’intelligance.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.